Trio Rudi Flores – 12 juin

TRIO RUDI FLORES
VENDREDI 12 JUIN  A 20H30 
PARTICIPATION LIBRE

BAR ET RESTAURATION LEGERE SUR PLACE

Rudi Flores est né en 1961 à Corrientes, au Nord de l’Argentine, à la frontière avec le Paraguay, sur ces rives du fleuve Paraná qu’il ne cessera de louer dans ses compositions.

Fils du grand compositeur et bandonéoniste Avelino Flores, Rudi Flores est considéré comme une référence dans le monde de la guitare argentine.

Avec son frère Nini à l’accordeon et au bandonéon, il a exporté la tradition familiale du chamamé. Cette « tradition renouvelée » n’est cependant qu’une facette des multiples talents d’interprète et de compositeur de Rudi Flores, qui se veut un ambassadeur de la musique argentine dans toute sa diversité. Le tango, qu’il joue depuis sa jeunesse, tient une place de choix dans son répertoire, et c’est ce qui lui vaudra d’être appelé par les plus grands chanteurs et guitaristes argentins pour accompagner disques et/ou tournées.

Ce « tango par la guitare » irrémédiablement teinté de folklore, doté d’une assise rythmique singulière telle une «pompe» à la couleur quasi manouche quelquefois, rappelle le visage rustique et gouailleur du tango des premiers âges où il était accompagné par l’ «obstinée guitare travailleuse», comme la nommait et l’aimait Borges : une forme originelle d’avant l’arrivée du bandonéon, des paillettes et des avatars spectaculaires. Un tango, comme un blues, avec à la clé, quelque éléments essentiels : une guitare, une chaise et un verre de vin rouge.

Le Trio Rudi Flores présente un répertoire de tangos, valses et milongas traditionnels, où la guitare joue le premier rôle. Une formation rare dans les bals tangos, qui n’en déchaîne pas moins la passion des danseurs !

Rudi Flores Guitare
Tomas Bordalejo Seconde guitare
Romain Lecuyer Contrebasse

Ecouter le Trio Rudi Flores :

Evènement Facebook :


Avec le Fournil Ephmère :

http://fournil-ephemere.fr

 

affiche-12-juin

 

Violaine Lochu – Vidéos & Performance – 13 sept.

Aoïde performance de Violaine Lochu -  ⓒ Pierrick Hardy

La Marbrerie invite Violaine Lochu, jeune artiste montreuilloise, à venir présenter son travail le temps d’une journée. Pour cette carte blanche, elle a choisi de montrer quatre œuvres vidéos (dont une créée et co-produite avec la Marbrerie) et une performance.
Violaine est diplômée de l’ENSAPC Cergy ; elle a exposé et performé en France et à l’étranger — Friche la Belle de Mai, le Générateur, Béton Salon, Espace 13, galerie Justina M. Barnicke (Toronto), North End Studio (Detroit)… Le 116, centre d’art à Montreuil, l’accueillera en résidence d’octobre à janvier pour le projet Mémoire Palace.

Aoïde, Violaine Lochu
Dans ses performances, l’artiste applique des protocoles spécifiques à un matériau linguistique qu’elle « déplace » et rejoue à l’infini. Ici, à partir des lectures croisées de textes anciens et contemporains, Violaine Lochu «ré-invente» le chant des sirènes.
Elle s’appuie sur des fragments linguistiques existants à priori disparates : chants funèbres grecs, langage sifflé de Gomera, chant des baleines, cris saturés punk, mamanais… Explorant l’hybridation femme / poisson / oiseau, Violaine entre dans un corps-à-corps avec son accordéon. La voix et l’instrument poussés dans leurs retranchements sonores, expriment l’ambigüité du chant mythique, entre bestialité inquiétante, hymne «enchaîneur» et mélodie divine…

Première partie : The Rhythm Method
La Marbrerie accueille le duo New-Yorkais The Rhythm Method. Meaghan Burke (violoncelle) et Marina Kifferstein (violon) travaillent avec des compositeurs importants, parmi lesquels John Zorn, Benjamin Attahir… Leur exploration de la musique contemporaine et expérimentale ouvrira le dialogue avec la performance de Violaine Lochu.

 

28 & 29 juin à la Marbrerie

2 jours de concerts, 2 jours d’ouverture.
Cet air de mini-festival est comme une pré-ouverture, un prélude. Futur lieu artistique, évènementiel et d’hébergement, nous souhaitons inscrire ce lieu dans le tissu montreuillois. Ouvrir nos portes, vous rencontrer et organiser un joli évènement autour d’artistes singuliers et virtuoses.
Entre classique, contemporain et même par moment pop, nous entendront pendant ces deux jours piano et violoncelle. Venez nous rencontrer, venez les écouter !

/////////////////////////////////////////////////////////////////

Samedi 18h – 22h

Meghan Burke, violoncelle, contemporain / folk – www.meaghanburkemusic.com
Ivan ilic, piano, contemporain – www.ivancdg.com

Sonia Wieder-Atherton,violoncelle, classique – www.soniawiederatherton.com
L’instant donné/ Caroline Cren, piano et bande, contemporain – www.instantdonne.net
+ Special Guest

Dimanche 18h – 22h

Yves Hasselman
Yanael Quenel – www.yannaelquenel.com

Alain Roche – www.rochepianovertical.com
Vanessa Wagner – www.vanessawagnerpiano.com
Bruno Fontaine – www.bruno-fontaine-piano.com

/////////////////////////////////////////////////////////////////

Tarif : tarif 1 jour : 8€ – pass 2 jours : 12€

Avec la participation du Fournil Ephémère.
Remerciement spécial à Joël Jobbé.

/////////////////////////////////////////////////////////////////

La presse

Le Figaro – article du 20/06/14
Mediapart – article du 25/06/14

/////////////////////////////////////////////////////////////////

 

Carol Robinson, Serge Teyssot – Gay, Etienne Bultingaire

Trois personnalités se réunissent pour rendre sonore le moindre recoin de la Marbrerie, pour infuser une respiration musicale entre ces murs d’usine vide,

une musique en mouvement, riche et tactile,
une musique qui accueille aussi les souvenirs des sons de ce lieu si particulier,
un moment dans l’imaginaire.

Ce concert est également l’occasion de vous présenter le DVD,  Cross-Currents – sortie prévue octobre 2012 – une composition radicalement nouvelle, en évolution constante grâce à sa reconstruction aléatoire gérée en direct par ordinateur.

Cross-Currents – une œuvre de Carol Robinson / Cathy Milliken
www. shiiin.com

concert gratuit – réservations obligatoires
par téléphone au 01 42 71 59 71
ou par email à contact@wela-productions.com

contact presse : Anne Gueudré – 06 60 51 03 82 – anne.gueudre@gmail.com


Carol Robinson mène de front une carrière de compositeur et de clarinettiste. Elle se produit dans les salles et festivals internationaux les plus prestigieux. En plus d’un travail rapproché avec différents compositeurs, elle poursuit la création avec des photographes, artistes vidéo et musiciens de divers horizons. Passionnée par l’improvisation, elle se met autant que possible dans les situations musicales les plus ouvertes. Avec Mike Ladd, Dave Randall et Dirk Rothbrust, elle crée le group du rock contemporain Sleeping in Vilna (CD – Why Waste Time chez Ayler Records).
Parallèlement à son parcours d’interprète, elle développe son univers personnel au travers de créations de théâtre musical présentés en France et en Allemagne. Elle reçoit rapidement commande de partitions pour le concert, des installations, la radio, et les productions danse ou film. Mariant sons acoustiques et traitements électroniques, elle explore l’usage des processus de diffusion aléatoire.
Ses œuvres sont enregistrés par Radio France, la Radio Nationale de Lituanie, le Hessischer Rundfunk, le Saarlandischer Rundfunk, ARTE. Sa composition Billows, pour clarinettes et électronique live, est sorti chez PLUSH. Sa discographie récente comprend aussi des monographies de Scelsi, Nono, Feldman, et Berio pour MODE, de Niblock pour TOUCH, ainsi que de la musique classique ou du jazz pour SYRIUS, BTL et NATO.


Serge Teyssot – Gay
, est guitariste français né en 1963. Après quelques années de guitare classique dans son enfance, cofonde le groupe de rock Noir Désir. (7 albums et centaines de concerts.) Parallèlement à ces activités de « rockeur », il développe un travail personnel plus « expérimental » :

  • Mise en musique de textes littéraires, (Georges Hyvernaud, Lydie Salvayre, Attila Jozsef,Stig Dagerman, Maïakovski… )
  • Création avec le oudiste Syrien Khaled AlJaramani du duo InterZone, croisement des univers électriques et orientaux. Actuellement aussi en activité en quintet pour la fondation Royaumont.
  • Fonde le groupe de free-rock Zone Libre : disques, concerts, ciné-concerts, musique de film, albums rock/rap avec des rappeurs de la scène française. (Hamé de la Rumeur, Casey, B.James)
  • Création avec le peintre Paul Bloas du « concert-peint » Ligne de Front
  • Duo avec Joëlle Léandre. Guitare Contrebasse.


Etienne Bultingaire
, ingénieur du son et musicien, côtoie et collabore avec tous les compositeurs qui gravitent autour de Pierre Boulez, mais aussi Karlheinz Stockhausen, Luciano Berio et Pierre Henry. Il travaille avec Carolyn Carlson, Lucinda Child, Maurice Béjart, François Verret  et au Staatsoper de Berlin avec Peter Mussbach et Kent Nagano. Dans le Jazz et la musique improvisée il rencontre Claude Barthélemy, Michel Portal Benoît Delbecq, Phil Minton, Tony Hymas, Fred Frith, D. Colin, Didier Petit, Louis Sclavis.

Au fils des années, il a joué comme musicien dans diverses formules d’improvisation. A l’occasion de ces performances, il propose un univers scénique d’objets divers, lame de bois, feuille de métal, ventilateur… souvent en mouvement, qui produisent une matière sonore en direct, amplifiée ou traitée. Ce paysage, sonore, visuel et surtout sensoriel, raconte une histoire et peut se confronter à celui d’autres musiciens ou danseurs.