Serpientes

Mardi 29 novembre à 20h30
Post tango

Serpientes joue du tango avec un esprit rock, ou bien c’est le contraire, une musique solennelle et puissante entre Mr Bungle, Piazzola et Ennio Morricone.  Pêle-mêle, on y trouve violon, batterie, pneu, harmonica, casserole, guitare électrique, piano, cadavre, violoncelle, accordéon, contrebasse, énorme tas d’où sort l’âme du tango : sens du tragique, lyrisme, rythme chaloupé et course contre la mort, le tout traversé de solos rock et ponctué de clins d’œil au western.
 
 
Laurent GEHANT : piano
Claude WHIPPLE : guitare & chant
Caroline PEARSELL : violon
Sabine BALASSE : violoncelle
Sophie LE ROY : accordéon & kaossilator
Manu BOSSER : harmonica & instruments bizarres
Mathieu BARBANCES : contrebasse
Jean-Pascal MOLINA : batterie
Corentin VIGOT : son
Invités : Julien LOURAU (sax), Yann ECAUVRE (Cirque Inextremiste), Valentin BELLOT (tissu), Aurélie GALIBOURG (marionnette chorégraphique), Jive FAURY (Cie Sens Dessus Dessous), Matias TRIPODI (tango), le collectif TANGIBLE (tango-contact), et DJ BEN TARJA (platines)
 
Soirée programmée dans le cadre du 19ème festival Paris Banlieues Tango.
 
 

Plein tarif : 13€
Tarif réduit : 9€

Solution de billetterie
par
YurPlan.com

visuel-serpientes-typo

Chacarera d’Aujourd’hui

jeudi 13 octobre à 20h30

musique argentine

Réservez-vos places ici !

Attachés à l’esprit bohême, à la poésie, à la musique et à la danse, quatre jeunes musiciens
argentins originaires de différentes régions, se sont rencontrés au gré des déambulations et de
la convivialité des bars, des espaces musicaux et collectifs artistiques de Paris…
Une nécessité première les pousse à retrouver l’énergie pure et désordonnée des chansons
et danses traditionnelles de leur pays avec au centre la chacarera, genre et rythme vital
majeur. Ils l’offrent comme moteur de fêtes aux noctambules explorateurs de la diversité des
nuits parisiennes, où on s’écoute et dialogue, où se crée une forme de vie en commun.
Pour réaliser ce projet ils ont réussi à créer un son qui leur est propre et une originalité
qui se retrouve dans leurs compositions et arrangements, proposant ainsi une musique à la fois
traditionnelle et actuelle.
Pour ce premier album, Ils ont travaillé en collaboration avec le contrebassiste Romain
lecuyer et le bandonéoniste victor villena qui ont honoré ce projet avec talent et générosité !
Leur musique est un mélange de perceptions primitives, paysannes et urbaines.
Leurs textes parlent du lien vivant qui unit les hommes à la terre. Ils valorisent l’importance
de l’amitié, de l’amour, de l’humain et de l’engagement social. Ils transmettent l’idée qu’il
est possible d’apprendre à protéger notre planète et à respecter la vie.
 
Youtube: 
 
Soundcloud: 
 
Facebook: 

 

Bachar Mar-Khalifé – piano solo

Jeudi 1er décembre à 20h30
Musique du monde

De son père Marcel, chanteur et joueur de oud réputé, à sa mère Yolla, célèbre choriste, la famille de Bachar Mar-Khalife fait résonner sa musique depuis des décennies. Bachar n’est pas en reste : formé aux côtés de son frère au Conservatoire de Paris, il a à son actif plusieurs musiques de films, de très nombreuses collaborations, deux EPs et trois albums, dont le premier, « Oil Slick », lui a pris près de dix ans d’écriture, prouvant l’obsession perfectionniste de ce musicien virtuose.
Bachar Mar-Khalifé est un homme libre. Ce n’est pas un état de fait, c’est une manière d’être. A l’époque des revendications identitaires, quand les états civils valent états de services, il n’a de cesse de secouer les registres pour faire valser les étiquettes.

Event Facebook

Tarifs : 14€ prévente / 18€ sur place

 

Solution de billetterie
par
YurPlan.com
Bachar Mar-Khalifé Les Suds - Arles - 2016 Olivier Hoffschir

Bachar Mar-Khalifé Les Suds – Arles – 2016 Olivier Hoffschir

Pentagramme EDOUARD FERLET & PAUL BEYNET

jeudi 20 octobre à 20h30

Pentagramme, est une rencontre entre un pianiste de jazz et un jeune pianiste classique.

Re-composer autour des plus grands compositeurs russes du XX siècle, qui plus est dans un souci de fédération entre 2 pianistes de formation et de générations différentes, est une entreprise périlleuse et enthousiasmante. Dans ce travail de création, Edouard Ferlet fait ressortir l’âme du folklore russe en l’associant à la musique populaire jazz. Dans le travail de re-composition et d’adaptation, le pianiste fait revenir à l’essentiel et à l’origine de la musique russe en se reconnectant à l’esprit du folklore qui, en tant que pianiste de jazz et compositeur, fait intégralement partie de sa démarche artistique.

dossier de presse ici !

BILLETTERIE ICI !

plein tarif 18€ – tarif réduit 13€

Le Programme
  1. RIPOSTE (EDOUARD FERLET)
    d’après La cabane sur des pattes de poule de   Modeste Moussorgski
  1. LES STANSES DU SABRE (EDOUARD FERLET)
    d’après La Danse du sabre d’Arak Khatchatourian
  1. PIANO SONATA NO3 OP. 28 (SERGEY PROKOFIEV)
     arrangement Edouard Ferlet
  1. OPPIDUM (EDOUARD FERLET)
     d’après les Tableaux d’une exposition – Le vieux château de Modeste Moussorgski
  1. EXORDE (EDOUARD FERLET & PAUL BEYNET)
    improvisation
  1. LE VOL DU FRELON (EDOUARD FERLET)
    d’après Le vol du bourdon de Nikolaï Rimsky-Korsakov
  1. SECOND SOUFFLE (EDOUARD FERLET & PAUL BEYNET)
     improvisation
  1. PIANO SONATA NO7, OP. 83 (SERGEY PROKOFIEV)
  1. VALSE CENTIMÉTRALE (EDOUARD FERLET)
    d’après Valse sentimentale de Pyotr Tchaikovsky
  1. PUTSCH (EDOUARD FERLET)
    d’après les Tableaux d’une exposition – Le marché de Limoges de Modeste Moussorgski
  1. VOCALYRE (PAUL BEYNET)
    d’après Vocalise n°14 Op.34 de Sergei Rachmaninoff
  1. LA DANSE DU SABRE (ARAK KHATCHATOURIAN)
    arrangement Edouard Ferlet

 

Vidéo du projet Think Bach d’Edouard Ferlet

Vidéo du projet de l’oeuvre Reminiscences de Chritian Elin par Paul Beynet

 

 

Trio Rudi Flores

mercredi 28 septembre à 20h30
Participation libre


Rudi Flores est né en 1961 à Corrientes, au nord de l’Argentine, à la frontière avec le Paraguay, sur ces rives du fleuve Paraná qu’il ne cessera de louer dans ses compositions.
Fils du grand compositeur et bandonéoniste Avelino Flores, Rudi Flores est considéré comme une référence dans le monde de la guitare argentine.

Avec son frère Nini à l’accordeon et au bandonéon, il a exporté la tradition familiale du chamamé. Cette « tradition renouvelée » n’est cependant qu’une facette des multiples talents d’interprète et de compositeur de Rudi Flores, qui se veut un ambassadeur de la musique argentine dans toute sa diversité. Le tango, qu’il joue depuis sa jeunesse, tient une place de choix dans son répertoire, et c’est ce qui lui vaudra d’être appelé par les plus grands chanteurs et guitaristes argentins pour accompagner disques et/ou tournées.

Ce « tango par la guitare » irrémédiablement teinté de folklore, doté d’une assise rythmique singulière telle une «pompe» à la couleur quasi manouche quelquefois, rappelle le visage rustique et gouailleur du tango des premiers âges où il était accompagné par l’ «obstinée guitare travailleuse», comme la nommait et l’aimait Borges : une forme originelle d’avant l’arrivée du bandonéon, des paillettes et des avatars spectaculaires. Un tango, comme un blues, avec à la clé, quelque éléments essentiels : une guitare, une chaise et un verre de vin rouge.

Le Trio Rudi Flores présente un répertoire de tangos, valses et milongas traditionnels, où la guitare joue le premier rôle. Une formation rare dans les bals tangos, qui n’en déchaîne pas moins la passion des danseurs !

Rudi Flores Guitare
Tomas Bordalejo Seconde guitare
Romain Lecuyer Contrebasse

 
rudi-flores