« Conditions de lumières » : Ensemble Cairn / Ensemble Argento

Lundi 20 novembre à 20h45
Musique contemporaine

Capture d’écran 2014-10-29 à 13.47.39
Visions de New-York de René Moreau (1927)

L’Ensemble Cairn s’associe à l’ensemble new-yorkais Argento pour un concert partagé à la Marbrerie de Montreuil, s’articulant autour des deux cités, Paris/New-York, et des musiques d’une génération affirmée de compositeurs. Ils s’associent pour trois pièces : deux créations des compositeurs Michel Galante et Jérôme Combier, respectivement directeur artistique de l’Ensemble Argento et de l’Ensemble Cairn, ainsi que Carmagnole de Gérard Pesson, commandée par Cairn en 2016 et enregistrée récemment pour le label Æon. Les musiques de Franck Bedrossian et Erin Gee complètent ce programme.

La violoniste franco-américaine Elissa Cassini, à l’origine de cette rencontre, interprétera la pièce de Jérôme Combier dont elle est la commanditaire. Ce concert à la Marbrerie de Montreuil est le concert retour de celui réalisé à New-York en octobre 2017 à Saint Peter’church dans la 5ème avenue.

En filigrane de ce concert, une invitation à l’image : les images fixes à peine animées de variations de lumière du photographe Tadzio avec lequel travaille Jérôme Combier pour la pièce Conditions de lumières, images en couleurs mais d’un gris profonds représentant, dans des plans resserrés, des immeubles des grandes métropoles occidentales, depuis New-York, Tokyo, Paris. Mais aussi des images du passé, celles de deux films des années 1920, cartes postales des deux métropoles, issus des fonds de la cinémathèque Robert Lynen (Paris) et mis en musique en système 5.1 par des étudiants de l’ENSA de Paris-Cergy : Visions de New-York de René Moreau (1927) mis en musique par Maï Delhomme et Les Halles centrales de Boris Kaufmann (1929) mis en musique par Octave Magesca.

Note d’intention artistique :

Au départ de ce projet est la sollicitation de Jérôme Combier par la violoniste Elissa Cassini pour l’écriture d’un concerto pour violon. Ils eurent l’idée d’un projet franco-américain réunissant deux ensembles : l’Ensemble Argento de New-York et l’Ensemble Cairn.

Conditions de lumières est à la fois un concerto pour violon et une musique à l’image, puisqu’elle met en scène sous la forme d’interludes, des apparitions et disparitions de photographies de l’artiste Tadzio. Celui-ci conçoit des images-vidéos qui retracent un éclairage particulier de façades d’immeubles. Cet éclairage, créé de toute pièce par ordinateur, s’appui toutefois sur des données précises et justes : les radiations solaires du lieu et du jour où l’artiste avait pris la photographie. Les données collectées par Tadzio avec l’appui d’organismes météorologiques sont ensuite réinterprétées. Conditions de lumières se propose d’explorer ces variations de lumières et d’en proposer une transposition sonore libre.

« Rien – ou presque – ne permet, de prime abord, d’identifier ces masses emboîtées, ces lignes aiguës ou crantées, ces interactions d’angles comme des éléments d’architecture et ceci d’autant plus que Tadzio  se complaît à chercher l’angle improbable qui détachera l’image de toute réminiscence narrative. Un étonnant travail de monochromie – mais peut-on utiliser ce mot lorsqu’il s’agit de rigoureuses variations sur le gris (allant jusqu’à un noir parfois légèrement teinté) – contribue à transformer ces fragments du réel en étonnants tableaux abstraits où le noir, loin d’être uniforme, fini par révéler grâce à ses infimes variations de nuances – que l’œil ne découvre qu’après une lente acclimatation – la structure géométrique qui est l’ossature et la composante même du tableau. » Daniel Abadie

Conditions de Lumières intégrera au cours de la pièce les apparitions des photographies de Tadzio.

Les films de la cinémathèque seront projetés comme interludes visuels et électro-acoustiques.

Distribution :

Ensemble Cairn

accordéon : Fanny Vicens
guitare : Christelle Séry
piano : Caroline Cren
violon : Naaman Sluchin
violoncelle : Frédéric Baldassare
ingénieur du son : Sébastien Naves

Ensemble Argento

flûte : Emi Ferguson
clarinette : Carol McGonnell
trompette : Sam Jones
percussions : Matt Ward
alto : Ken Hamao
violon solo : Elissa Cassini

Direction musicale : Michel Galante

Avec la collaboration de Tadzio et des étudiants de l’ENSA Paris-Cergy sous la direction de Jérôme Combier

Prêt des œuvres cinématographiques : Cinémathèque Robert Lynen, Paris

Programme :

FILM : Visions de New-York de René Moreau 1927 (musique Maï Delhomme)

Flicker :: Michel Galante (5′)
pour clarinette et piano (piano joué par M. Galante)

Dog eat dog :: Jérôme Combier (5′)
pour guitare et violoncelle

Innersonic :: Franck Bedrossian (11′)
pour accordéon et guitare électrique

L’heure bleue :: Nina C. Young (8’)
pour flûte et alto

Carmagnole :: Gérard Pesson (13′)
pour flûte, clarinette, piano, guitare, percussions, violon, alto, violoncelle

FILM : Architecture #3 (Tadzio / Musique de Jérôme Combier)

Conditions de lumière / New York concerto :: Jérôme Combier (15 »)
pour violon solo et flûte, clarinette, trompette, accordéon, guitare élect, perc, piano, violon, alto, violoncelle

New-York :: Michel Galante (10′)
pour flûte, clarinette, trompette, accordéon, guitare élect, 2 perc, piano, 2 violons, alto, violoncelle

FILM : Les Halles centrales de Boris Kaufmann 1929 (musique Octave Magesca)

Vimeo

www.ensemble-cairn.com

L’Ensemble Cairn est aidé par le Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Centre-Val de Loire au titre des Ensembles à Rayonnement National et International. L’Ensemble Cairn est également conventionné par le Conseil Régional de la Région Centre-Val de Loire. Il reçoit le soutien de la SACEM au titre de l’aide aux Ensembles Spécialisés.

bandeauLogos

Bar et restauration sur place.

Tarifs : 10€ en prévente // 14€ sur place