Derya Yildirim & Grup ŞİMŞEK + Dj Boris Kulenovič

Vendredi 30 juin de 20h45 à 01h30
Musique turque

La Marbrerie vous invite au concert de la révélation psych-pop anatolienne, Derya Yildirim & Grup ŞİMŞEK !
Ils vous proposeront un son chaud et envoûtant, où se mêlent folklore turc, groove, danse et frissons électriques. Leur concert sera suivi d’un DJ set de Boris Kulenovic.

> DERYA YILDIRIM & GRUP SIMSEK

Derya Yıldırım, jeune chanteuse et multi-instrumentiste de talent, fait équipe avec Greta Eacott, fantastique batteuse londonienne (G-Bop Orchestra, One Take Records), et trois quarts de l’Orchestre du Montplaisant (Antonin Voyant, Graham Mushnik, Andrea Piro), de l’écurie Catapulte Records.
Originaires de Turquie, Allemagne, France, Grande-Bretagne et Italie, les membres du Grup Şimşek (prononcez « Chimchek ») s’inscrivent dans la génération sans frontières que certains qualifieront d’”Outernational”.
Résultat : le quintet sort son tout premier EP, Nem Kaldı. La chanson-titre, écrite par le légendaire Aşık Mahzuni Serif, est une complainte au groove lancinant, où le saz et les claviers ondulent au gré d’un flot de guitares wah-wah.

La musique pop en Turquie, à la différence de la pop occidentale, se nourrit de répertoires “traditionnalisés” et en réinvente sans cesse de nouvelles interprétations. Grup Şimşek propulse la richesse poétique de cette culture vers le futur, tout en gardant en tête l’héritage des artistes du passé.

Grup Şimşek s’est produit sur scène à Londres, en Allemagne, en Suisse, en Italie et en France et complote d’imminentes tournées… gare à l’invasion anatolienne !

 

> BORIS KULENOVIC

Boris Kulenovic est en recherche permanente d’expériences musicales et humaines.
Après avoir étudié le piano classique à Lyon auprès de Jean Martin,
il décide à sa majorité de se construire dans la modernité (musicale).
C’est ainsi qu’après avoir progressé dans différents groupes de rock expérimentaux, il rencontre Germain Samba en 1996. De cette union basse-batterie naîtra Meï Teï Shô, un ovni musical dans le paysage français.
La musique de Meï Teï Shô évolue sans cesse…. Elle se situe au delà des normes et des modes ; des formes et des systèmes. Elle n’est ni jazz, ni afrobeat, ni digidub, ni world… mais tout cela en même temps, dans un même mouvement.
A l’image de sa musique, la vie de Boris K se nourrit de rencontres et du hors normes.
Sa manière d’aborder la composition, la basse, les claviers ou même les machines, puise dans toutes ces rencontres sans jamais oublier sa base bosniaque au coeur du français qu’il est.

Ouverture des portes à 19h30, bar et restauration sur place.

Tarifs : 7€ en prévente // 9€ sur place

Logiciel e-tickets
par
YurPlan.com