Le Trio Rudi Flores présente un répertoire de tangos, valses et milongas traditionnels, où la guitare joue le premier rôle. 

Rudi Flores, ambassadeur d’une musique argentine riche de sa diversité, renouvelle la tradition du tango par la guitare.

Une rythmique singulière, comme une « pompe » de couleur manouche, qui rappelle le visage rustique et gouailleur du tango des premiers âges, celui d’avant le bandonéon et les paillettes. 

Un tango comme un blues, élégant, incarné.

Appelé par les plus grands chanteurs et guitaristes de musique argentine, le Trio et ses invités joueront pour nous, le samedi 27 septembre à 20h30
Participation Libre
Bar et restauration légère sur place

Rudi Flores, guitare
Tomas Bordalejo, seconde guitare
Romain Lecuyer, contrebasse

 

 

 27 septembre 2014

Trio Rudi Flores – 27 septembre 2014

Rassemblé par l’envie commune de se confronter autour d’un thème fédérateur, le collectif explore avec différents regards l’espace urbain autour de Paris. Quatre photographes étrangers, quatre démarches autour d’un seul thème: la périphérie. Daniele Delaini raconte le rapport aveugle entre individu et ville; Camilla Pongiglione se concentre sur des lieux suspendus, comme des entractes vidés de toute action; Giovanni Nardelli amène une réflexion sur la recherche de liberté qui l’individu revendique face à la « société de l’instant » ; Alejandro Erbetta place ses images sur une frontière d’ambiguïté, toujours entre réalité et fiction.

http://www.moisdelaphoto-off.org/2012/artistes/131/peripherique-photo
https://www.facebook.com/pages/Peripherique-Photo/83217837481

 

Le mois de la photographie