Pschit – Nuit Déviante #1 w/ Femme Fractale, Rising Cloud Orchestra, Stan Smooth & Dantone

Jeudi 30 mars à 20h45
Rock / new wave / folk / disco / chanson française

Ouverture des portes à 19h30, bar et restauration sur place.

Pschit, organisateur d’événements musicaux alternatifs, vous propose en concert :

.

Femme Fractale est un atelier de manufacture pop fondé par quatre garçons qui se sont rencontrés en travaillant au musée. Leurs discussions à propos de musique, littérature, arts plastiques et autres liqueurs ont fini, comme une lente émulsion, par prendre la forme de chansons et expérimentations sonores.
Pour malaxer et sculpter sa « doom pop » chantée en français, Femme Fractale applique la méthodologie du Velvet Underground à des canevas new wave, des esquisses de space rock, des croquis post-punk.
Après l’édition d’un EP éponyme fin 2013, le groupe s’est produit sur quelques scènes parisiennes dont Mains d’Œuvres (concours des Inrocks Lab).
En mai 2015 est paru son deuxième EP, Komodo, réalisé par Gautier Vexlard.

Interview pour le webzine « C’est un jour pour » (décembre 2015) :
https://cestunjourpour.com/2015/12/17/interview-femme-fractale/

Interview pour le webzine « Coup d’oreille » (octobre 2013) :
http://www.coupdoreille.fr/index.php/long-read/320-femme-fractale-l-expression-spectaculaire-d-une-emotion-vraie

> R.C.O
« Entre folk, jazz et avant-garde, la musique du Rising Cloud Orchestra est empruntes d’influences aussi diverses que profondes. Leader de ce quintet rock-alternatif, J. Barisien nous donne à entendre une musique à la fois puissante et lyrique. » N.G.

Jean Barisien : Chant-Guitare-composition
Alexandre Du Closel : Claviers
Hugo Van Rechem : Violon
Etienne Renard : Contre Basse
Baptiste Thiébault : Batterie

> Stan SMOOTH
Mirror mirror on the wall, who’s the smoothest of them all ?
C’est très probablement Stan Smooth. Sélecteur avisé de beats disco, et de rythmes syncopés en tous genre, il mixe comme on taille un costard en velours : douceur et précision.

> DANTONE
Avec des pantalons trop courts et de petits gestes trop lents, Dantone – s’il lui est laissé assez de temps pour accomplir son oeuvre – chantera les Hommes, l’amour et la vie, le tout marqué au sceau du temps mais aussi de la simplicité, dans ce qu’il sera bientôt communément convenu d’appeler, de la chanson française subaquatique.

Tarifs : 7€ en prévente // 10€ sur place

Billetterie électronique
par
YurPlan.com