Salle de concert La Marbrerie à Montreuil (93)
Show

On Ceim joue Sillons de Patricia Bosshard et le Laminaire #19

orchestre d'improvisation

dimanche
19
janvier
20:30 - 23:30

Tarifs

  • 12€ en prévente (hors frais de loc)
  • 15€ sur place


L’orchestre d’improvisation l’On Ceim jouera une création de Patricia Bosshard suivi d’une composition collective d’improvisation, Laminaire #19.

« SILLONS »
Composition pour 27 musiciens improvisateurs,
de Patricia Bosshard:

“Je suis allée à la rencontre de chacun des musiciens afin d’enregistrer ce que je nommerais une cellule-coeur: Un son aimé, un geste, une petite phrase.
La récolte fructueuse m’a permis de créer un champ de 27 sillons, petites rigoles profondes prêtes à se transformer subtilement au fil du temps.
Avec ces divers sillons, j’ai composé une pièce répétitive, envoûtante, qui, dans sa forme, passe de l’individu au grand orchestre en passant par des groupes et sous-groupes réunis par affinités de matériau, de timbre, de son.
Il en résulte une matière orchestrale d’une richesse inouïe, un champ de possibles où chacun des musiciens ne joue qu’avec sa cellule, malaxée, creusée et associée à d’autres cellules. »

http://www.patriciabosshard.net/

LAMINAIRE #19

Depuis sa création, l’ONCEIM mène un travail approfondi autour de la musique improvisée contemporaine ou EAI (ElectroAcoustic Improvisation), domaine musical très créatif et influant en particulier depuis la fin des années 90 avec l’émergence de démarches artistiques très fortes.
À travers des séances de travail régulières, l’orchestre se confronte à ce processus d’élaboration musicale complexe (en particulier quand il se pratique en grand nombre) et aux problématiques esthétiques qu’il soulève. C’est un travail collectif et analytique qui cherche à trouver l’équilibre entre la richesse du savoir faire individuel et l’objet artistique commun. De nombreuses stratégies (d’écoute, d’équilibre, de placement,…) ont été mises au point et explorées et l’orchestre a su développer avec les années un son de groupe identifiable.
Les concerts donnent lieu à des compositions collectives intitulées Laminaires d’une grande complexité et qualité d’écriture tout en gardant la force et l’intensité propre à l’improvisation.

Ce concert fait suite à une résidence de l’On Ceim, à La Muse en Circuit (Alfortville) du 13 au 17 janvier.


Infos pratiques

  • Ouverture des portes à 19h
  • Début de la restauration à 19h30
  • Début du concert à 20h30

Agenda